Visite de centrale technique d’Orange (déploiement Fibre)


Ce lundi, je me rendais à la centrale technique d’Orange, rue Léon-Fontaine, en compagnie du maire de Bagnols-sur-Cèze, Jean-Yves Chapelet pour une présentation et un point d’étape du déploiement de la fibre optique sur la commune.
C’est un chantier d’envergure car cela nécessite de créer de toutes pièces un nouveau réseau (en fibre optique) en parallèle de celui déjà existant (en cuivre). Ainsi, en plus de la haute technicité inhérente à cette nouvelle technologie, il s’agit pour Orange d’effectuer de nombreux travaux de génie civil afin de créer les armoires techniques de rues nécessaires et ainsi raccorder, à terme, quelques 5663 logements (plus de 1400 pouvant être déjà raccordés sur demande).

Ce déploiement s’inscrit parfaitement dans le souhait et la volonté du gouvernement de :
– Garantir l’accès de tous les citoyens au bon débit (supérieur à 8Mbit/s).
– Doter l’ensemble des territoires de la République de réseaux très haut débit (supérieur à 30Mbit/s) d’ici 2022 via le Plan France Très Haut Débit.
– Généraliser la couverture mobile de qualité par l’accord, historique, signé entre les 4 opérateurs de téléphonie mobile et l’Etat afin à mettre fin aux zones blanches.

Plus précisément, cet accord prévoit :
– La fin des zones blanches. En 3 ans, nous traiterons autant de zones que l’ensemble des programmes gouvernementaux depuis 15 ans, car chaque opérateur devra fournir 5000 installations supplémentaires.
– La généralisation de la 4G : tous les sites mobiles seront équipés en 4G. Cela implique de l’apporter à plus d’un million de Français sur 10 000 communes.
– L’accélération de la couverture mobile des axes de transport, notamment sur les lignes TER.
– L’amélioration de la qualité de service : pour être considérée comme couverte, une zone devra bénéficier d’un service de bonne qualité.
– La généralisation de la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments, notamment en utilisant la voix sur Wifi.

L’ensemble de ces mesures entrent dans la démarche « Action Publique 2022 » qui vise a effectuer une réelle transformation numérique, notamment des administrations, pour plus de simplification, plus de qualité des services publics, sans laisser personne au bord du chemin.

« Le numérique ne doit pas être réservé aux plus agiles ni aux plus favorisés, ni aux plus urbains. Chacun doit y trouver les moyens de gagner en autonomie, d’avoir la capacité d’agir, d’entreprendre et de choisir sa vie. » – Emmanuel Macron








Source

Tags: