Rencontre avec la startup IsyMap


Lundi, dans la suite de mon rendez-vous avec la société Oreka Solutions, je me rendais dans les locaux de la jeune et talentueuse startup IsyMap pour rencontrer Aurélien Ballier & Marie-Anne Lissandre ses créateurs.
Leur produit, la GloBall (GéoLocalized Ball), permet d’effectuer toute sorte de mesure à distance, tout en préservant l’homme d’un environnement hostile et en faisant des mesures sans exposition. La visualisation des informations se fait donc à distance, hors zone sensible.
Il s’agit d’un ensemble de capteurs qui sont lancés (par drone, hélicoptère ou d’autres moyens) sur une zone définie. Ainsi répartis, ils permettent de réaliser une cartographie précise de la zone et de collecter des données qui sont ensuite analysées par un logiciel développé par IsyMap.
Lauréats de nombreux concours (Concours de l’innovation Coup de pousse de la région, trophée i-LAB 2017…), je suis particulièrement intéressé par l’évolution de cette startup qui arrive à un stade critique où, ayant un produit innovant et mature, elle fait face à une appétence croissante de la part de futurs clients et se voit dans l’obligation de « grandir » et de recruter, rapidement, pour répondre à la demande.
La nécessité de déménager pour des locaux plus adaptés, de faire les bons recrutements avec les bons profils ou d’augmenter ses fonds propres sont autant d’écueils que cette pépite « Made in Gard Rhodanien » doit surmonter le tout avec une équipe réduite (3 personnes).
L’accompagnement de ces jeunes pousses, au travers d’incubateurs et d’accélérateurs tels que le BIC Innov’up (Nîmes), est une nécessité afin que ces structures agiles (mais fragiles) puissent se développer au mieux pour devenir les entreprises de demain.
J’y accorde une attention toute particulière.



Source