[UN DIMANCHE, DES DÉSINFOX] Pourquoi la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique n’a rien d’un « canular », contrairement à ce que soutient Donald Trump

Un dimanche, Une désinfox

Ce dimanche, j’ai choisi de partager une désinfox de Les Décodeurs de Le Monde sur une fausse information de climatosceptiques américains concernant l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement de notre planète.

A l’heure où l’urgence climatique est indéniable, à l’heure où la biodiversité est en danger critique, à l’heure où les jeunes se mobilisent pour préserver la planète que nous leur laisserons ainsi qu’aux générations futures, à l’heure où le projet de loi Energie-Climat, dont je suis le rapporteur à l’Assemblée nationale, va inscrire dans la loi l’objectif de neutralité carbone pour la France en 2050, à l’heure où ce n’est que collectivement, avec les grands comme les petits gestes, que nous pouvons lutter, j’aimerais ne pas avoir à poster ce genre de désinfox.

Certes, elle nous vient des Etats-Unis mais la séquence à laquelle nous avons pu assister sur CNews la semaine dernière nous montre qu’en France aussi les climatosceptiques sont bien présents.

Libre à vous de partager à votre tour…

Pourquoi la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique n’a rien d’un « canular », contrairement à ce que soutient Donald Trump

Le site d’extrême droite américain « Breitbart » nie le réchauffement climatique en citant un « fondateur de Greenpeace ». Une intox grossière reprise par Trump.


Source