« Gard aux fake news » : tous lutter contre le fléau des infox


L’Homme n’a jamais marché sur la lune, le déficit de la sécurité sociale n’existe pas, les migrants sont mieux traités que les retraités, l’État peut tuer des manifestants grâce au droit européen… Autant de fausses informations, « fake news » ou « infox » qui se présentent comme de vraies informations, diffusées et partagées massivement sur les réseaux sociaux.

Et certains, parfois beaucoup, y croient !

Pourquoi ? Parce que nous vivons une crise de confiance envers tout pouvoir ou contre-pouvoir institué : les politiques dont la parole n’es plus entendue mais également les médias d’informations traditionnels. Aujourd’hui, la « fake news » relayée par un ami ou lue sur Facebook peut avoir plus de poids qu’un article de l’AFP.

Nous avons tous une responsabilité collective dans la lutte contre ce fléau qui se répand, notamment sur les réseaux sociaux.

En tant que parlementaire, j'ai choisi de partager sur ma page Facebook et mon site internet, sans polémique et en me basant sur les travaux sérieux des journalistes, des « désinfox » chaque dimanche sur plusieurs sujets. J’ai également échangé avec des professeurs, des élèves, des associations, des journalistes, des géants du numérique et des citoyens qui m’ont relaté des « fake news » comme des vérités vraies.

Ensemble, pour comprendre le rapport de chacun au numérique, avoir les clés et démonter en direct des fausses informations, 🗓 rendez-vous jeudi 18 avril, dès 18H30, 📍 à la Pyramide, Centre culturel Léo Lagrange à Ville de Bagnols-sur-Cèze !

Avec :

Des lycéens de la classe média/presse du Lycée Albert Einstein et leurs professeures, Cécilia Racaud et Claire Huguet, qui évoqueront le rapport générationnel au numérique et le rôle de l’école dans cette lutte contre les infox.

Mélissa Alcoléa, journaliste du Midi Libre Gard rhodanien, et Thierry Allard, vice-président du Club de la Presse et de la Communication du Gard, journaliste d’ObjectifGard, qui expliqueront comment ils luttent, au quotidien dans leur métier, contre la désinformation et la défiance face aux médias.

Benoit Tabaka, directeur des relations institutionnelles de Google France, qui reviendra sur les moyens qu’utilise Google pour lutter contre la désinformation et les partenariats mis en œuvre pour sensibiliser au numérique.

Nicolas Chevrier de l'Association Génération Numérique, association experte et spécialisée dans les problématiques liées aux usages numériques et à l'éducation aux médias, qui donnera les clés pour démonter les infox et animera un atelier interactif pour mettre en pratique, ensemble, ces solutions.



Source