Rendez-vous dans le cadre du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé

Lundi toujours, j’effectuais deux rendez-vous successifs directement en rapport avec le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé (Disponible ici : http://www.assemblee-nationale.fr/…/organisation_transforma…) :
🔹 July Beghin, Présidente du Syndicat des Internes du Languedoc-Roussillon (SILR), au sujet de l'installation des médecins fraîchement diplômés, notamment au travers des Contrats d’engagement de service public (CESP) où la concurrence peut exister, suite aux Épreuves Classantes Nationales (ECN) et peuvent remettre complètement en question un projet professionnel.
Nous avons aussi évoqué la complexité et la multiplicités des aides à l'installation dans les zones sous-dense où il est répertorié plus d'une dizaine de dispositifs, souvent peu connus d'où une nécessaire réflexion afin d'apporter information et éclairage à tous.
Enfin, nous avons abordé la problématique de la rémunération des internes et des externes et des possibles leviers d'amélioration.
🔹 Jean-Philippe Sajus, Directeur de l'Hôpital Général de Bagnols sur Cèze et le docteur Dimitri Dibo, président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME), au sujet du décloisonnement des parcours de formation et des carrières des professionnels de santé et en particulier de la modernisation des conditions de l’emploi médical hospitalier où les établissements publics peinent à s'aligner sur les conditions proposées par le secteur privé. Quels sont les dispositifs qui pourraient être mis en place pour garantir un recrutement efficace?
Autre sujet important : le renforcement de l’intégration au sein des groupements hospitaliers de territoire (GHT). L'hôpital de fait partie du GHT Gard-Camargue-Cévennes dont le CHU de Nîmes est l'hôpital support.
Des questions se posent autour de la collaboration et de l'autonomie entre établissements support et établissements de proximité, ainsi que du devenir de la CME "locale" vis à vis de celle du GHT.

Plus que jamais, ces consultations sont essentielles, au plus près de celles et ceux qui vont vivre cette réforme au quotidien et qui connaissent mieux que quiconque les tenants et les aboutissants de cette thématique.



Source