Instaurer « la gratuité des péages pour les véhicules d’urgence prioritaires en intervention »

🔴 J'ai signé, avec mes collègues parlementaires, une tribune pour demander aux sociétés d’autoroute la gratuité des péages pour les véhicules de secours en intervention.

Parce que la vie n’a pas de prix !

– – –
L’année dernière, l’Assemblée nationale a adopté, au sein du projet de loi de finances, la fin du paiement des péages pour les véhicules d’urgence prioritaires en intervention.

Depuis, un Parlement et un Gouvernement unanimes s’appliquent à construire le nouveau cadre légal. Or, aujourd’hui, il s’avère que pour appliquer la loi, l’Etat pourrait être tenu d’indemniser les sociétés d’autoroutes pour des questions de manque à gagner.

Celles-ci pourraient arguer de préjudices financiers afin de ne pouvoir répondre aux conditions de mise en application du décret visant la gratuité des péages pour ces véhicules de pompiers, de SAMU, de police ou de gendarmerie. Et ce au regard de « difficultés contractuelles ».

Avec cette tribune, nous demandons aux sociétés d'autoroute de reconnaitre le même caractère et le même traitement de gratuité des péages aux interventions des véhicules d’intérêt général prioritaires, que leurs opérations se déroulent sur le réseau des sociétés ou qu’ils soient empruntés pour porter secours partout ailleurs.

Parce que « la vie n’a pas de prix », il faut instaurer « la gratuité des péages pour les véhicules d’urgence prioritaires en intervention »

Alors que les tarifs des péages augmentent le 1er février, Fabien Matras, député LRM du Var, et plus de cent députés expliquent que les sociétés d’autoroutes pourraient arguer de préjudices financiers pour refuser la gratuité des péages pour les véhicules de pompiers, de SAMU ou de po….


Source