Vœux du nouveau directeur du Centre Hospitalier de Bagnols sur Cèze

Ce lundi, je participais aux premiers vœux du nouveau directeur du Centre Hospitalier de Bagnols sur Cèze, Jean-Philippe Sajus, en compagnie de Jean-Yves Chapelet, président du conseil de surveillance, Jean Christian Rey, président de l'Agglomération du Gard rhodanien et Dimitri Dibo, président de la commission médicale d’établissement.

M. le directeur est revenu sur l'important travail de restructuration de l'hôpital entrepris par son prédécesseur, Philippe Péridont avec notamment l'arrivée des nouveaux plateaux techniques, les 2 scanners, l'IRM, ou bien encore le partenariat public-privé avec la clinique de Lagaraud.
Il a également vivement remercié Béatrice Domenges qui a assuré l'intérim jusqu'à son arrivée, il y a 4 mois.

M. Sajus a, ensuite, dessiné les grandes orientations pour l'année 2019, avec l'élaboration du projet d'établissement, la création d’une unité péri-opératoire gériatrique (UPOG) pour organiser une offre de soins et ainsi améliorer la prise en charge des patients.
Il a, par ailleurs, soulevé la problématique du service des urgences dont l'activité est particulièrement intense avec près de 28000 passages. En ce sens, des travaux sont prévus pour 2020 pour une refonte du service, suite aux conclusions du comité de pilotage.
Cette refonte s'effectuera avec une réflexion sur l'attractivité du système libéral qui doit être stimuler afin d'avoir une offre de soins qui corresponde à la patientèle du territoire.

Enfin, M. le directeur a abordé le sujet de la deuxième IRM, projet que nous portons collectivement afin de répondre à une demande sans cesse croissante.
La moyenne nationale prévoit environ une IRM pour 71 500 habitants, ici, il est à noter que ce seul appareil est utilisé pour 140 000 habitants, sans compter les 20% de patients supplémentaires provenant des départements limitrophes (Vaucluse, Drôme et Ardèche).
Il est donc primordial qu'un nouveau équipement vienne renforcer l'existant et je m'emploie à faire avancer ce dossier, en lien avec l'ARS et le Ministère de la Santé.






Source