Rencontre à la cave coopérative des 4 chemins

Ce mardi, je me rendais à la cave coopérative des 4 chemins à la rencontre de son président, Jean-François Chabert, son directeur, David Risoul, et de plusieurs coopérateurs.
Cette cave, créée en 1958 (première récolte en 1960) débute sa campagne de vendanges 2018. Elle regroupe près de 150 viticulteurs sur un important périmètre de 25 communes, de Saint-Marcel-de-Careiret à Laudun et de Vénéjan jusqu’à Pouzilhac et propose, entre autres, une vinification de vins Bio à hauteur de 10%, en croissance.

Au cours de la visite, nous avons échangé sur différentes problématiques que rencontrent les viticulteurs et, d'une manière générale, le monde agricole. Des points de questionnement similaires à ceux que j'ai eu l'occasion d'aborder, la semaine précédente, avec le Syndicat Vignerons Gardois.

S'agissant des TO-DE (travailleurs occasionnels et demandeurs d'emploi) et la volonté de supprimer l'allègements de charges, sur laquelle le gouvernement travaille, j'ai signifié mon souhait, au sein du groupe vin et œnologie (qui rassemble une cinquantaine de députés), de revoir les modalités de cette modification.
Nous échangeons actuellement avec le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation afin d'infléchir cette suppression.






Source