Rencontre avec l’association Agir Contre La Fibromyalgie VAD

Ce lundi, je rencontrais l'association Agir Contre La Fibromyalgie VAD (Vaucluse Ardèche Drôme), représentée par sa présidente, Nadine Faure et son vice-président, Jacques Faure qui œuvrent pour l'information et la reconnaissance de cette maladie.
L'association va prochainement ouvrir une antenne dans le Gard et organiser un colloque sur cette maladie sur Bagnols sur Cèze, toujours dans cette volonté d'information.

Jusqu'en janvier 2006, la fibromyalgie était codée comme rhumatisme non spécifié dans la classification internationale des maladies (CIM), depuis c'est maladie reconnue à part entière. Les dernières découvertes scientifiques ont en effet prouvé son aspect neurologique, lié à des déficiences en neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline. Des études ont démontré par l'IRM fonctionnel une activité anormale dans la partie du cerveau qui traite la douleur chez les fibromyalgiques, activité différente chez les personnes non atteintes.
Depuis 1995, on observe une résurgence importante de ce syndrome, de plus en plus de jeunes (moins de 30 ans) en sont affectés. 2 à 4 % de la population française serait touchée par cette pathologie, soit environ 2 millions de citoyens. Cette maladie provoque des douleurs intenses, aux conséquences importantes sur le quotidien des malades : incompréhension de l'entourage, difficultés voire impossibilité à travailler, états dépressifs, fatigue extrême.

Je souscris pleinement à cette volonté de faire connaitre et reconnaître cette maladie, méconnue, et je ne peux que louer le travail, au quotidien, de cette association.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises et intérieur


Source