Intervention au quinzième concours national des vins IGP


Vendredi, j’intervenais au quinzième concours national des vins IGP (indication géographique protégé) qui se déroulait sur le site emblématique du pont du Gard avec la participation de Philippe Pecout, vice président au tourisme au conseil départemental, de Denis Verdier président du syndicat IGP Gard et de Danny Peregrine, directeur Fédération des Vins IGP du Gard.
Une manifestation d’importance qui a réuni plus de 120 professionnels autour de plus de 700 vins IGP et qui se déroulait, pour la première fois, dans le Gard.
Ce fut l’occasion de rappeler que la région Occitanie est la première région en termes de vignes, avec 265 300 ha et qu’elle est est aussi la première région au niveau du BIO, avec 7220 producteurs Bio, tous domaines confondus.
Plus localement, C’est près de 2874 exploitations viticoles sur le Gard (pour un total de 14742 sur le bassin Languedoc-Roussillon) qui œuvrent à l’élaboration des nos vins, convoités par bien des pays.
Je me félicite de voir ce site, reconnu comme patrimoine mondial de l’Unesco, recevoir le vin, faisant partie intégrante du « repas gastronomique des Français », et qui est lui-même inscrit au patrimoine culturel, immatériel cette fois-ci, de cette même organisation.
#circonscription





Source