Centre de secours de Roquemaure


Ce vendredi, je me rendais au centre de secours de Roquemaure, sur l’invitation du chef de centre, le lieutenant Luc Bodoignet et le commandant Florent Léger.
Le centre de Roquemaure a été construit en 1980 et devrait prochainement être reconstruit en extérieur, sur une zone beaucoup moins urbanisée (actuellement enclavé autour d’une école et d’une médiathèque) permettant une meilleure efficacité, tout en ayant des locaux plus adaptés.
L’équipe est composée de 67 sapeurs pompiers volontaires et de 3 sapeurs pompiers professionnels. Le contingent permet de former 5 équipes de volontaires (60 hommes et 6 femmes) pour 10 véhicules et 1 bateau (dû à la proximité avec le Rhône).
Le centre porte secours et assistance à quelques 12000 habitants, sur 65 km² (dessert les communes de Montfaucon, Saint Laurent les Arbres, Saint Geniès de Comolas, Lirac et Roquemaure) et a effectué 907 sorties sur l’année écoulée (2,5 par jour).
Lors de la visite, le commandant Florent Léger m’a présenté la Cellule Mobile d’Intervention Radiologique (CMIR) pensée pour faire des relevés et intervenir sur les risques techniques, chimiques et radiologiques. Elle permet de transmettre les éléments à l’antenne de l’irsn aux Angles. Un outil d’aide et de secours supplémentaire face à des risques multiples.
Ce fut l’occasion de rendre hommage à mon « métier de cœur » et à l’engagement des pompiers qui, au quotidien, assurent leur mission de service public pour tous, à toute heure.
#circonscription





Source