Inauguration du groupe scolaire de Lirac



Retrouvez en vidéo mon propos à l’occasion de l’inauguration, samedi dernier, du nouveau groupe scolaire de Lirac
_____________________________
Discours Anthony Cellier / Inauguration école Lirac – 10.03.2018

Monsieur le Préfet,
Monsieur le Directeur académique des services de l’éducation nationale,
Madame la Conseillère régionale, représentant Carole Delga,
Madame et Monsieur les vices-présidents du département, représentant Denis Bouad,
Monsieur le Maire de Lirac,
Mesdames et Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs, chers amis,

A l’automne dernier, je participais, aux côtés de Monsieur le Préfet, à l’inauguration du Pôle Petite Enfance de Roquemaure. Aujourd’hui nous nous retrouvons pour procéder à une autre inauguration, celle de la nouvelle école de Lirac.
Le point commun de ces 2 réalisations, hormis notre présence respective à ces deux événements, est l’importance qu’occupent nos enfants dans la vie d’une commune. L’ouverture d’une crèche ou, comme ici, d’un nouveau groupe scolaire est toujours un moment particulier, et heureux, à la fois pour un maire mais aussi pour le député que je suis.
En effet, au même titre que la crèche est une étape importante dans la construction de la vie en collectivité, l’école maternelle et l’école primaire sont les étapes fondatrices du parcours scolaire d’un enfant.
L’école est le symbole même de la République où l’enfant apprend, découvre, grandit et devient un futur citoyen. Et quand je regarde cet établissement scolaire, je crois que vous avez atteint vos objectifs. Cette école est l’illustration du dynamisme de votre commune, de son développement, de sa jeunesse, et de sa foi dans l’avenir.

Savoir lire,
Savoir écrire,
Savoir compter,
Et savoir respecter autrui ,

Voilà ce que doit apporter l’école de la confiance à nos enfants,
à tous nos enfants.
C’est dans cet objectif que, dès la rentrée 2017, nous avons mis en place le dédoublement des classes CP CE1 en REP et REP+.
Et je dois vous dire ma colère lorsque certains ont préféré instrumentaliser ces mesures en faveur de NOS enfants, expliquant à qui voulait bien l’entendre que nous favorisions les grandes villes (sous- entendez les banlieues) au détriment de la ruralité.
Tout cela orchestré au moment où, comme chaque année, la carte scolaire est révisée.
Les ouvertures de classes seront bien plus nombreuses que les fermetures.
Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a récemment réaffirmé que, dans chaque département de France, à la rentrée prochaine, le nombre de professeurs augmenterait.
Plus précisément, les chiffres fournis par le recteur de l’académie de Montpellier sont les suivants : 13 postes d’enseignants supplémentaires seront créés dans le Gard en 2018, dans le premier degré, tandis qu’il y aura 383 élèves en moins en primaire. Le taux d’encadrement progresse et il est important de le rappeler.

L’ensemble des mesures du gouvernement, qui a priorisé l’enseignement de premier degré, sera mis en place par le recteur grâce aux moyens supplémentaires alloués par le ministère pour accompagner l’académie et offrir aux élèves la meilleure éducation possible.
La priorité est la réussite de tous nos enfants, sans exception mais avec ce souci de prendre en considération les disparités et les particularités de chaque territoire, urbain ou rural.
Un engagement qui se décline aussi au niveau local, avec la détermination et la volonté de l’équipe municipale, accompagnée – et il faut le souligner- de l’Etat, de la région et du département.
La volonté de voir émerger ce projet structurant pour la commune, son dynamisme et son avenir.
Je ne doute pas que cet établissement sera amené à voir en ses murs bien des enfants qui sauront apprécier un lieu propice à leur épanouissement et à leur développement.

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les professeurs des écoles,
Chers Mamans, chers Papas,
Chers Enfants
Vous avez-là un bien bel outil pour votre commune, pour votre travail, pour vos enfants, et pour votre avenir.

Je vous remercie.
#circonscription




Source