Visite de la société Extracthive


Vendredi dernier, je rencontrais la société Extracthive et son co-fondateur, Christophe DONDEYNE, sur leur site de Sorgues.
Cette société est née dans les laboratoires du site du CEA-Marcoule, sur des solutions de traitement et de valorisation de déchets industriels à forte valeur ajoutée ou à fort impact environnemental. Porteuse de solutions innovantes dans ces domaines et voulant sortir des essais laboratoires, Extracthive a souhaité franchir le pas pour aller jusqu’à la démonstration industrielle.
C’est ainsi que pour cette nécessité d’accélérer son industrialisation, Extracthive a repris le site industriel des Abrasifs du Midi, ancienne PME familiale, spécialisée dans la revalorisation de matériaux industriels usagés (céramique techniques ou industrielles).
La jeune startup a investi dans de nouveaux outils de traitement qui servent à monter des procédés pilotes dans le recyclage de minéraux et de céramiques industrielles. Par ailleurs, elle a acquis dernièrement une autre usine de la société ISOCHEM, près de Grenoble, spécialisée dans le traitement chimique des matériaux.
Cette startup (et sa succès story) est le reflet de cette dynamique territoriale qui recèle bien des atouts et qui ne demande qu’à se structurer autour d’un projet fédérateur et ambitieux. Le contrat de transition écologique (CTE) s’inscrit parfaitement dans cette démarche.
#circonscription





Source