Premier comité de pilotage (COPIL) de la réouverture de la ligne ferroviaire rive droite du Rhône entre Pont-Saint-Esprit et Nîmes


Ce lundi, se réunissait le premier comité de pilotage (COPIL) de la réouverture de la ligne ferroviaire rive droite du Rhône entre Pont-Saint-Esprit et Nîmes, à la Maison de la Région à Nîmes auquel je participais. Le TER est un axe essentiel pour la Gard Rhodanien en ce qui concerne les mobilités du quotidien qui est une priorité gouvernementale (rappelée en clôture des assises de la mobilité). E. Borne, ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique, chargée des Transports, soulignait dernièrement que « Nous devons maintenant sortir d’une France des transports à deux vitesses, qui est vécue « comme une injustice entre les citoyens et entre les territoires » ».
Je me réjouis de la participation de l’ensemble des acteurs à cette réunion (Mairies, intercommunalités, département, région, sncf, état, associations…) et du constat, unanime, du bien fondé et de l’utilité de cette réouverture.
Les prochaines étapes seront cruciales afin de définir un planning précis et exhaustif qui permettra de mener à bien cette réouverture attendue depuis bien trop longtemps.





Source