1er REG : prise d’armes de la Sainte-Barbe


Ce vendredi 1er décembre, sur invitation du Colonel Pinard-Legris, Chef de Corps du 1er Régiment Etranger de Génie – 1er REG, j’assistais à la prise d’armes de la Sainte-Barbe et à la cérémonie de naturalisation de six légionnaires. Moments solennels et importants qui témoignent de l’implication de nos militaires.

Ma prise de parole à cette occasion :

Mesdames Messieurs, je vous remercie de me permettre de partager cette fête de la sainte Barbe qui, je le sais pour l’avoir fêté pendant des années, puisque c’était aussi ma sainte patronne lorsque je servais en tant que sapeur-pompier, est un moment important de cohésion et de convivialité au sein des corps qu’elle protège..
La Sainte-Barbe, je ne vous apprendrai rien, est la patronne, le modèle et la protectrice des architectes, des géologues, des pompiers, des mineurs, des artilleurs, des canonniers, des artificiers, des ingénieurs de combat, des métallurgistes, des démineurs et autres corporations liées au feu. Mais je m’arrêterai-là dans cette liste. Cette patronne, votre patronne, symbolise la protection pour tant et tant de professions, et de corps.
Et de la protection, par ses temps troublés et incertains, tout le monde en a besoin. Je veux ici témoigner en mon nom et au nom de tous nos concitoyens de ma profonde gratitude envers l’ensemble des forces armées chargées de la défense du pays et de la protection des intérêts nationaux de la France.
Votre engagement, particulier et primordial, au sein du dispositif Sentinelle, rappelle à quel point votre présence, votre disponibilité et votre sens aigu du devoir est essentiel à la sécurité de chacun sur le territoire. J’ai en mémoire les événements tragiques de Marseille où le sang-froid et le professionnalisme des hommes du premier REG ont certainement évité une situation encore plus dramatique que celle que nous avons, hélas, connue.

Je sais que dans les mois à venir vous serez amenés à porter au-delà de nos frontières les valeurs de notre république, que vous mettrez au service de ceux qui en ont le plus besoin votre savoir-faire, votre dévouement mais aussi s’il le fallait votre vie.
Pour défendre la liberté ce droit universel que certains nous envient au point de vouloir la détruire.

Votre engagement et votre détermination, se traduisent aussi, de façon plus légère avec le traditionnel trail de la sainte barbe où vous étiez, mercredi dernier, « à la fraîche », plus de 377 à vous élancer. 18 kilomètres, sur les hauteurs de Chusclan, avec pour pimenter le tout, un peu de dénivelé. Du respect, encore, car, personnellement, j’aurais été bien mal à l’aise à vous suivre, surtout quand on sait que le meilleur d’entre vous a bouclé ce parcours en seulement 1h13.
Voilà, Mesdames et messieurs les quelques mots que je voulais prononcer à cette occasion. Pour terminer, je voulais simplement vous remercier, vous qui assurez la sécurité de nos concitoyens en tout temps et en tout lieu, sur le territoire national et ailleurs. Dans une société que l’on nous présente de plus en plus tournée sur elle-même, vous représentez un modèle de solidarité et de courage. Cette solidarité se traduit aussi au travers de vos familles et de vos proches qui sont derrière vous et qui vous accompagnent. Pour reprendre les mots, forts justes, de Madame la Ministre de la Défense, « Il n’y a pas de soldat fort sans famille heureuse, car ce sont les familles qui les premières sont là pour soutenir, encourager, aimer nos soldats. En définitive, C’est certes un militaire qu’on recrute, mais en réalité c’est une famille entière qui s’engage à travers ce recrutement. »
Je vous remercie










Source

Tags: