Visite de l’usine de Ferropem à Laudun-L’Ardoise


Ce vendredi, je visitais l’usine de Ferropem à Laudun-L’Ardoise spécialisée dans la fabrique de silicium et de ferrosilicium. Le silicium a pour destination la création d’aluminium (40%), le marché chimique tels que les silicones (40%) et l’électronique et le photovoltaïque (environ 20%).
Le ferrosilicium quant à lui est principalement utilisé au niveau de la création d’aciers et de fontes.
Le principe de fonctionnement se base sur une réduction du quartz par le carbone (via du bois et houille) via un arc électrique.
Le produit final est conditionné en poudre, en granulés ou morceaux selon le client final (envoi par train (export) ou camion).
Plus de 180 personnes sont employées sur le site de Laudun-L’Ardoise, qui est le site le plus performant de Ferropem le tout sur un marché mondialisé très concurrentiel.
C’est un vrai outil industriel, impressionnant et performant. Ferropem fait partie des entreprises électro-intensives dont la spécificité est d’avoir une consommation d’électricité qui représente une charge très importante (30% des coûts). La nécessité d’avoir une électricité « bon marché » est donc essentielle et cette visite s’inscrit dans ma réflexion globale en lien avec le CSE (Conseil Supérieur de l’Energie) dont je suis membre.










Source