Rencontre de Mme Evelyne Belot, Directrice Agence Pole Emploi Bagnols sur Cèze


Ce lundi, j’allais à la rencontre de Mme Evelyne Belot, Directrice Agence Pole Emploi de Bagnols, Cathy Peene, Directrice de l’agence de Villeneuve et Philippe Blachère, directeur territorial Gard-Lozère dans leurs locaux bagnolais.

Les chiffres clés du Gard Rhodanien sur le chômage sont les suivants : 11500 demandeurs d’emploi (Taux de 11,7%, contre 12,6% dans le Gard), 21500 dossiers de demande d’allocation traités (par 2 agences : Bagnols et Villeneuve), 32000 visites physiques, 30000 entreprises et 88% des demandeurs d’emploi indemnisés au titre de l’Assurance chômage.
Des chiffres conséquents au demeurant, mais les missions de pôle emploi sont multiples et dépassent largement le cadre de l’indemnisation, qui reste, ceci dit, un volet très important notamment sur le traitement dans les délais de la mise en paiement.
Ainsi, de nombreuses actions sont menées, notamment sur la mobilité pour la recherche d’emploi (prise en charge du train, du déplacement, d’une partie du déménagement…), sur le financement du permis de conduire, sur la formation (à noter la participation des acteurs publics : département, région, cap emploi, mission locale, maison de l’emploi, chambre des métiers, apec), sur l’accompagnement… L’emploi et sa recherche est désormais prise en compte à 360 degrés, du demandeur à l’entreprise en recherche de collaborateurs.
Cette mutation de pôle emploi se constate dans les outils mis en place. Le numérique qui devient incontournable ( 9/10 des demandeurs d’emplois et des entreprises utilisent le numérique pour rechercher emploi/recruter) mais 5 millions de personnes demeurent en situation de précarité et d’exclusion numérique. Par conséquent, le suivi des demandeurs se doit d’être toujours plus individualisé, plus ciblé et donc, plus efficace.

Autre volet, des conseillers sont dédiés à l’entreprise (11 conseillers exclusifs sur l’ensemble du territoire proposant une offre de service qui tient compte des besoins des tpe/pme) et entreprennent des actions de sourcing (créer un vivier de candidats potentiels sur un marché donné). Ils effectuent des approches par compétences : le demandeur d’emploi se doit de mettre en avant ses compétences puisque, coté entreprise, la recherche se fait sur les compétences (via le site internet). Ceci afin de dépasser le simple intitulé du poste : savoir être et moins savoir faire.

Ce fut une rencontre riche et intense (3h) sur des sujets complexes où l’humain est plus que jamais au cœur de la réflexion et du travail quotidien des agents de pôle emploi.






Source