Retour sur le jeudi 12 octobre 2017 à l’Assemblée nationale


J’étais, toute la matinée, dans l’hémicycle pour l’examen en séance de la proposition de loi visant à restaurer la compétitivité de l’agriculture française et sa place centrale dans l’aménagement du territoire par l’allègement des charges administratives et fiscales indues et l’équité des conditions de la concurrence, présentée par Arnaud Viala. Les états généraux de l’alimentation, lancés sur demande d’Emmanuel Macron, représentent un moment d’échanges entre tous les acteurs : agriculteurs 🚜, industriels 🏭, distributeurs 🛒. Ils permettent de réunir des informations, d’entendre toutes les parties prenantes et de réaliser un constat pour prendre les décisions justes pour repenser notre France agricole. À leur issue et pour tirer toutes leurs conséquences, le Président de la République a annoncé qu’une loi sur l’agriculture serait présentée par le gouvernement au premier semestre 2018. Les parlementaires de la majorité ont donc rejeté ce texte qui ne prenaient pas en compte les EGA et leurs contributions futures.

Je me suis ensuite rendu au salon #InnoGeneration 💡de la Bpifrance avec mes collègues de la commission des affaires économiques Marie Lebec, Christine Hennion et Damien Adam. Cet événement a été l’occasion de rencontrer des entrepreneurs aux secteurs et technologies variés notamment au cours de la promenade des innovations. Merci à eux d’avoir pris le temps de nous expliquer leur travail, ils transforment la France 🇫🇷 et le monde 🗺.

Puis retour en circonscription 🚆









Source