Visite du site de CEA-Marcoule (04/09/2017)


Visite du site de Marcoule le 04/09/2017

Au sein de la commission des affaires économiques où je siège, j’ai très récemment intégré le groupe énergie inter-commissions dont une des missions est d’instaurer un dialogue plus direct avec le gouvernement, et notamment les ministres de la transition écologique et de l’économie et des finances.

Dans ce cadre, la journée de rencontre avec Mr Philippe Guiberteau, directeur du centre Cea de Marcoule, et de présentation du site a pris tout son sens avec, notamment, le projet de réacteur de 4ème génération via son prototype ASTRID, démonstrateur pour un réacteur à neutrons rapides refroidi au sodium. Cette 4ème génération préfigure le nucléaire de demain, avec des objectifs en termes d’amélioration la sureté, de diminution de la quantité et de la nocivité des déchets et de préservation des ressources (utilisation d’uranium appauvri). Ce projet ambitieux m’a été présenté et défendu par Mr François Gauché, Directeur du CEA, au cours d’un déjeuner de travail.

Fort de cet échange enrichissant, j’ai prévu un prochain rendez-vous, à l’Assemblée, avec Monsieur Yves Bréchet, Haut-Commissaire à l’énergie atomique sur cet enjeu stratégique de réacteur de 4ème génération.

Le site de Marcoule demeure un site majeur de la recherche dans le domaine du nucléaire où plusieurs axes définissent son activité : Cycle du combustible (amont et aval), recherche sur les déchets radioactifs (valoriser les matières énergétiques, vitrification), Démantèlement (déconstruction de Phénix), recyclage, recherche appliquée et fondamentale. Le site emploie plus de 1500 personnes, dont 700 chercheurs.






Source